Osons l’Alternative Citoyenne

Organisation politique
452

Osons l’Alternative citoyenne est une groupe citoyen et participatif à Saint-André-lez-Lille depuis 2020.

Osons l'Alternative Citoyenne

Comité Syndical de l’Alliance Nord Ouest du 30 juin

Osons l’Alternative Citoyenne

3 months 2 weeks ago

Retour sur le débat autour du Centre de supervision urbaine (CSU) dans La Voix du Nord

[Extrait]
Estéban Garcia, pour le groupe Osons, n’a pas hésité à remettre en cause le coût de l’équipement au regard de son efficacité. Son collègue Cyprien Richer a ajouté qu’il serait préférable de privilégier la présence de terrain, s’inquiétant des atteintes possibles de la vidéosurveillance aux libertés individuelles : « La prochaine étape, c’est la reconnaissance faciale, l’utilisation de drones ? Avec les caméras, on rentre dans l’engrenage d’un business lucratif, avec du matériel chinois non recyclable et un taux d’élucidation très faible. On aimerait que l’argent de ce CSU soit mis ailleurs. »

Osons l’Alternative Citoyenne

3 months 2 weeks ago

Loïc Lebez dans La Voix du Nord rédaction Marcq – Lambersart
« Le système représentatif n’est plus adapté. Déjà en 2014, Olivier Henno avait été élu avec 56% de participation, c’était un signal d’éloignement. En 2020, 35% de votants, c’était pire, la majorité actuelle a été faiblement élue. Nous avons le devoir d’aller chercher la parole des habitants, et cela commence dans un groupe, en organisant des réunions pour leur permettre d’oser s’exprimer, confronter leurs points de vue. »

➡️ à Saint-André, l’absence de cadre démocratique respectant les minorités, l’absence de budget participatif et la faible ambition en matière d’implication des habitants montre que la crise démocratique n’est toujours pas prise au sérieux.

Osons l’Alternative Citoyenne

3 months 3 weeks ago

Retour sur les débats sur le budget de Saint-André dans La Voix du Nord rédaction Marcq – Lambersart
.
[Extrait]
« C’est le budget sympa d’une ville sympa, mais qui reste figé et timoré, a commenté Cyprien Richer pour le groupe Osons. Nous attendions au contraire un budget de rupture pour préparer la ville au double défi du développement important de la démographie et des crises qui nous impactent: sanitaire, sociale, citoyenne, dérèglement climatique… Est-ce qu’un budget durable est pour vous un budget qui dure? Un catalogue de réalisations ne forme pas une stratégie: allons plus loin, nous sommes prêts à vous y aider » a complété le conseiller d’opposition.