Loic Lebez
Faire avancer un groupe vers une destination commune est ce que je m’attache à faire dans mon entreprise et dans mes engagements associatifs avec les parents d’élèves ou l’association Le-Collectif. La monopolisation des leviers d’action de la mairie par quelques personnes pour leurs ambitions politiciennes est non seulement hors de propos dans notre contexte local, mais aussi en contradiction avec l’idée que je me fais de la démocratie, au sens noble du terme ! Aujourd’hui, après avoir appris et travaillé les dossiers municipaux pendant 6 ans, je me mobilise pour emmener la liste #OSONS vers la victoire aux élections, pour ensemble prendre en main notre futur.
Deborah André
Ingénieure de formation, j’accompagne aujourd’hui les associations, les entreprises… pour les rendre plus performantes. L’outil ultime que je leur fais découvrir : l’intelligence collective. Je suis convaincue que notre société dans sa globalité a besoin de se transformer pour que chacun y trouve sa place et s’y épanouisse. La puissance du collectif est à mon sens le principal levier à actionner pour y arriver.
Cyprien Richer
Je suis chercheur dans un établissement public du ministère de la transition écologique et j’enseigne à SciencePo Lille. A Saint-André depuis 10 ans, père de deux enfants scolarisés à Saint André, je m’investis dans plusieurs associations de la ville et dans la métropole (Association Droit au Vélo, MRES…). Ce qui m’anime dans la liste « Osons » c’est l’intime conviction que c’est aux habitants de reprendre en main leur ville et leur quotidien. La volonté de promouvoir une société de coopération face à la compétition qui détruit l’humanité.
Isabelle Colnenne
Une activité professionnelle d’Urbaniste et d’architecte indépendant. Un engagement personnel en tant que syndicaliste, très attachée au service public. Des loisirs multiples allant de la pratique du violoncelle, du taichi chuan. Un goût pour les arts plastique, les voyages, la cuisine conviviale.
Esteban Garcia
Je suis militaire en retraite, après 40 ans de carrière dans l’Armée de terre. Je suis marié, j’ai 3 enfants et 6 petits enfants. Je suis administrateur bénévole dans une association qui s’occupe de loger les accidentés de la vie. Educateur de football à l’US Saint André « football » où j’initie les enfants au plaisir du sport, au respect, à la solidarité et au goût de l’effort. La tranquillité publique doit passer par une politique globale de prévention et de formation, vis-à-vis de toutes les formes de violence, avant la répression des comportements délictueux.
Myrtille Maerten
Animatrice indépendante et apicultrice, j’interviens dans les écoles et manifestations locales sur le thème des abeilles et de l’environnement.Je constate une déconnexion avec la nature mais aussi une envie de (re)découverte. J’ai fait de mon jardin une Oasis nature. Je suis également engagée dans les circuits courts et la consommation locale, pour une alimentation durable. Je rejoins #OSONS pour créer ensemble un cadre de vie agréable pour tous, agir pour la biodiversité (même en ville, c’est possible !)
Guillaume Monceaux
Je suis professeur d’Histoire-géographie, militant associatif (Droit au vélo) et papa d’un petit garçon de 9 ans. Impliqué depuis 20 ans dans des mouvements de transformation politique à l’échelle globale, je fais le pari aujourd’hui du changement à l’échelle locale. Avec « Osons », j’ai envie de participer à la construction d’une ville vraiment écologique, solidaire et démocratique
Charlotte Berthelot
Impliquée dans diverses associations culturelles de façon bénévoles ou salariée, surtout dans les Quartiers Politique de la Ville à Lille, diplômée d’un Master 2 Métiers de la Culture, j’ai travaillé à Saint-André et je suis actuellement coordinatrice de territoire (Artois) pour Entreprendre pour Apprendre. Je suis issue de ce que l’on peut nommer l’éducation populaire et je suis passionnée par la conduite de projets, l’esprit d’entreprendre et la gouvernance partagée. Pourquoi #Osons ? Parce que c’est avant tout une belle aventure humaine et citoyenne. C’est aussi l’occasion de rompre avec un système politique usé, détérioré et fatigué. Ce sont des propositions qui permettent de redonner du sens aux actes et actions politiques en phase avec les préoccupations des habitants. Enfin parce que je pense qu’il est urgent de rendre cette ville audacieuse, solidaire et désirable dans les propositions avec, par et pour les habitants. Et surtout parce que c’est une liste d’habitants au service du collectif.
Philippe Vanhersecke
Mes activités professionnelles multiples de 10 années dans le secteur associatif et social et culturel et de 30 ans dans le commerce comme gérant puis chef d’entreprise. Un engagement personnel sur les questions urbaines et écologiques. Centre d’intérêts : Arts Plastique, Cinéma…
Patricia Duvaux
Bénévole depuis plusieurs années dans diverses associations, j’ai décidé de m’engager pour ma commune. La gestion de notre milieu de vie, dans le respect des autres et de l’environnement, est l’affaire de tous, pour aller vers l’intérêt général et pas juste vers celui de quelques uns. L’action peut commencer à notre niveau, localement, en décidant ensemble, avec Osons l’alternative citoyenne.
Tanguy Dumez
Engagements ? « Coordinateur/Fédérateur » du Collectif Muchaux contre le projet d’aménagement urbain de plus de 40 ha à Lambersart/St André + Défense du cadre de vie des habitants du hameau du Corbeau à St André (problématique liée à la voirie). Ce qui m’anime ? Le bon usage de l’argent public, l’intégrité de nos élus et la transparence dans les décisions qui sont prises. Ce qui m’a fait rejoindre cette liste ? Le succès obtenu aux Muchaux avec l’abandon du projet d’urbanisation grâce à la participation active de membres de la liste Osons me convainc que nous sommes en capacité d’agir pour faire de la politique autrement, dans l’intérêt général !
Frédérique Brillot
En 22 ans de reportages pour la presse nationale, j’ai côtoyé aménageurs urbains, architectes et … paysagistes. En 2004, j’ai accroché sous cadre le BTS ‘espaces verts’ ! Depuis, je suis chef de projets d’associations, dont la bien nommée : Fous de Jardin.
Laurent Renouf
De par mon travail, j’observe depuis dix ans les conséquences concrètes et négatives des changements climatiques sur notre environnement. Au-delà de la volonté de changement affiché par tous, j’ai retrouvé dans le projet Osons une vraie logique de planification, d’anticipation et de mise en commun. Partisan du vivre-ensemble et engagé dans l’éducation populaire, j’y vois aussi l’opportunité de faire évoluer notre modèle social vers plus de solidarité, de responsabilité et de liens entre les habitants de Saint-André
Karine Attinault
Je travaille depuis 15 ans dans la protection de la biodiversité et l’accès à la nature pour tous, en lien avec des collectivités et de nombreuses associations. Pour moi, la liste citoyenne « Osons » se démarque en ne promettant pas de faire de l’écologie coûteuse et de dernière minute pour verdir un bilan auquel les candidats des autres listes ont tous participé ! Elle propose des mesures réalistes et pleines de bon sens pour rendre les quartiers plus agréables, redonner envie de se déplacer à pied ou à vélo et offrir aux habitants des espaces verts de qualité proches de chez eux à partager pour leurs projets, avec leurs voisins et leurs familles.
Maxime Wouters
Je suis manipulateur en imagerie médicale, ancien secrétaire du syndicat CGT des personnels de l’imagerie médicale et radiothérapie de Lille, co-président de l’association Eau Bien Commun Lille métropole. A Saint-André depuis : 1992. Je suis animé par une volonté d’une vie plus juste, plus égalitaire et respectueuse du vivant. Mon aisance à entrer en relation avec les habitant.e.s est une qualité essentielle. Ma connaissance de la ville et ma culture politique sont des atouts mobilisables pour la liste.
Stéphanie Rouffart
Styliste photo dans les secteurs déco d’intérieur…et culinaire, ce qui m’anime et me plait le plus. Adepte du « bien manger », je privilégie au max une alimentation locale, bio et/ou en permaculture et m’y intéresse forcément (je deviens une toquée des compositions produits et très soucieuse de « qui » se cache derrière ce que je mange). Coopératrice du supermarché Superquinquin à Lille (supermarché coopératif à Fives), je rêverais qu’il fasse des petits sur Saint-André…puis partout ailleurs. Consommer mieux et autrement, être curieux et inventif pour sa ville, proposer des solutions plus justes, solidaires, écologiques… vite: Osons!
Grégoire Lebicki Ngolot
Je suis né à Kellé, au Congo. Poète et critique littéraire, j’ai présidé de 1993 à 2000 le concours de l’Aube des Poètes, à la MJC de Saint-André lez-Lille. J’ai animé une revue et un bulletin de poésie. Je suis aussi auteur de pièces de théâtre et entraîneur de Football. Je suis investi dans des oeuvres humanitaires et j’ai créé « Action Humanitaire Pour le Congo », qui lutte contre l’illettrisme et l’analphabétisme, en s’efforçant de reconstruire des structures scolaires, des centres de soin et le lien social qui se délite dans mon pays de naissance
Marion Jennevé
Maman de deux enfants en bas âge, je n’ai plus de bras libre mais encore assez de cerveau disponible pour réfléchir à la ville dans laquelle j’aimerais évoluer et m’épanouir.
Luc Mowat
Urgence climatique ! Chirac en 1995 avait alerté et je n’ai rien fait. Pourquoi seulement maintenant? Parce qu’avant, j’attendais que les grands de ce monde prennent en charge le problème. En 2019, une jeune fille de 16 ans m’interpelle : « Comment osez vous ? ». Faut-il encore attendre? Non. Je pense qu’en étant inventif, il est possible de mettre en oeuvre des solutions à l’échelon local et de ne plus attendre qu’elles viennent d’en haut. C’est pourquoi j’ai décidé de m’engager sur la liste #Osons l’alternative citoyenne
Sandrine Muller
Je suis infirmière de nuit, mariée et mère de deux enfants. Je vis depuis plus de 20 ans à Saint André et je suis investie dans la vie de l’école via l’association des parents d’éléves et le Conseil d’Ecole.
Christophe Kindt
Éducateur spécialisé de formation, je suis depuis toujours engagé dans l’accompagnement des enfants (protection de l’enfance, handicap…). Dans le travail comme dans la vie, j’aime l’idée d’associer mes compétences et mes valeurs à d’autres, différentes mais complémentaires, pour qu’émerge une intelligence collective ! Moins formel : tout seul, je suis persuadé de ne pas savoir, de ne pas connaître, de ne pas pouvoir y arriver… Avec d’autres, il ressort toujours un drôle de mélange imprévisible, inexplicable, inimaginable… mais très concret : de la compétence collective !
Annabelle Depelchin
Je suis ingénieur des procédés en industrie pharmaceutique. J’ai 3 enfants. J’ai longtemps été impliquée dans les associations de parents d’éléves (école et collège) ainsi qu’à la bidothèque. J’ai envie de remettre le citoyen au cœur de la ville. Il est temps de barrer la route à l’équipe municipale en place qui pour moi à soif de pouvoir et d’opportunisme individuel et qui se préoccupe peu du devenir des habitants de St André.
Julien Boidin
Jeune papa, je m’attache à faire de mon mieux, côté personnel et professionnel, en faveur du collectif. Je travaille dans l’économie solidaire et suis persuadé que de la confiance et la coopération naissent des initiatives citoyennes belles et innovantes. Pour me ressourcer, rien de tel qu’un peu de musique dans un groupe amateur régional, et quand je le peux, je me chausse pour une randonnée.
Claire Dewisme
Le vélo me transporte, l’injustice me révolte. L’évolution de la ville me captive, que chacun et chacune y trouve sa place me motive. Je souhaite m’engager pour relever les défis de notre siècle et que nous tous puissions y prendre part. Portons ensemble un projet qui réunit tous ces enjeux. Osons !
Philippe Marquet
Des alternatives ! Au sein d’associations ou collectifs, locaux ou nationaux, mais aussi au quotidien, j’essaie de démontrer et promouvoir d’autres possibles : se déplacer autrement – à vélo –, consommer autrement, construire d’autres liens entre producteurs et consommateurs – groupements d’achats solidaires –, partager et gérer autrement – des communs –. Osons aujourd’hui pour mettre en place d’autres possibles à Saint-André !
Christine Delbecque
Je suis assistante maternelle et j’aimerais travailler, partager et réfléchir sur le thème de la parentalité à Saint-André. Je souhaite que tous les modes de gardes soient valorisés. J’aimerais rendre plus visible le Relais d’Assistante maternelle et que les nounous puissent participer à l’élaboration de projets, accompagnés d’une animatrice. Je voudrais permettre aux parents de se rencontrer davantage (café de parents, conférences thématiques, maiso d’accueil Parents-Enfants dès la grossesse et jusque 4 ans, à la manière des maisons vertes de Françoise Dolto, etc.)
Olivier Mégret
J’ai choisi d’habiter Saint-André en 2005, pour sa taille humaine et sa proximité avec le centre de Lille. Je m’intéresse à la vie de la cité en tant que citoyen depuis longtemps. Ce sont toutes les occasions manquées par l’équipe municipale, notamment en urbanisme, de rendre la ville plus belle et accueillante pour ses habitants qui m’ont poussé à me présenter sur la liste OSONS l’alternative citoyenne.
Danielle Lauerière
Faire vivre la démocratie, mettre en œuvre la justice sociale, protéger et défendre l’environnement : voilà trois axes qui ont guidé ma vie familiale, professionnelle et associative. Devant l’urgence et les freins de toute nature : OSONS !
Franck Ablana
Je suis marié et papa de 3 filles. Après avoir exercé en tant que consultant formateur dans le domaine de la conception et fabrication assistée par ordinateur pendant 18 ans, j’ai repris mes études en master sciences de l’éducation en formation des adultes et j’ai obtenu en septembre mon diplôme d’ingénieur pédagogique multimedia. Je travaille actuellement comme chef de formation dans un grand groupe de magasins de bricolage. Je fais partie de l’association des parents d’élèves du groupe scolaire Les Peupliers depuis 8 ans, dont 3 en tant que président.
Pascale Bartier
Je vis à Saint-André depuis 1968, année où j’ai été embauchée à la maison de retraite, d’abord en tant qu’infirmière logée sur place puis directrice de cet établissement devenu un EHPAD pendant 25 ans. J’ai intégré cette liste car je trouve que cette ville depuis des années n’est pas mise en valeur et s’endort, et qu’il y a eu trop de mauvais choix surtout en urbanisme. Le projet OSONS est un projet pour une vraie transition et qui ouvre une porte dynamique et réjouissante sur l’avenir. J’ai connu pendant toutes ces années l’évolution des gestionnaires de cette ville qui sont devenus des professionnels de la politique… Ça suffit ! Je suis pour l’implication des habitants !…. d’où « OSONS » !
Yves Despeyroux
Travaillant au sein d’organisme public, j’ai été amené à m’occuper de la requalification du cadre de vie au niveau régional par le biais des aspects environnementaux touchant aux domaines de l’air, de l’eau, des sols et de la biodiversité pour progressivement m’impliquer à la prise en compte du développement durable dans les politiques. Je suis sensible à la place de la personne au sein de la société et au regard qui peut lui être porté au travers des lois et des règles mises en application par les structures aussi bien économiques qu’institutionnelles.
Sévrine Defert
J’ai 43 ans, je suis maman d’une petite fille et secrétaire comptable à la bidothèque. J’habite Saint-André depuis toujours ! Intéressée par la démarche de la liste « Osons », j’aimerais m’impliquer dans la vie de ma ville et en particulier dans mon quartier.
Cédric Simoncie
Je suis opérateur projectionniste dans un complexe cinéma de 12 salles. Je suis venu chercher à Saint-André une vie simple dans laquelle je puisse profiter de services municipaux tels que la Bidothèque et le Zeppelin. J’aime rencontrer du monde sur la route de l’école le matin, croiser mes voisins et discuter avec eux, j’aime aller faire mes courses à velo et me faire une toile à Lille, toujours à vélo. J’aime la proximité de Saint-André avec Lille tout en adorant la tranquillité de mon quartier et de ma rue pleine de beaux arbres. J’ai choisi Osons car je crois fermement que c’est l’unique solution pour entretenir ce magnifique cadre de vie.
Julie Dacquin
J’aime la vie en collectivité et les projets collectifs : je vis en colocation et porte un projet associatif de tiers-lieux. Initialement thérapeute aux multiples casquettes, j’accorde une grande importance à faire en sorte que les personnes autour de moi se sentent bien et vivent dans un environnement épanouissant et bienveillant (humain et naturel). Ce qui m’anime, c’est la conviction qu’il faut faire bouger les choses de l’intérieur, à l’échelle humaine et sur un territoire de vie !
Guillaume Duclos
J’ai 37 ans et je suis passionné par les questions et enjeux liés à l’avenir de nos sociétés, à la prospective, et en particulier au domaine de l’énergie. Après des études d’ingénieur et plusieurs années passées en Allemagne, je travaille durant 6 ans à Paris dans le domaine des énergies renouvelables puis de la prospective énergétique au sein d’une grande entreprise publique. Depuis 7 ans dans la métropole et 2 ans à Saint-André, ces questions restent plus que jamais au centre de mes préoccupations et de mes engagements. Mon but est de pouvoir construire, ensemble, la société et la ville que nous souhaitons