Avec #Osons l’Alternative Citoyenne, création d’un Réseau Vélo Andrésien (RéVA) 🚲 👍

A partir des nombreux diagnostics sur la cyclabilité, des échanges lors des Challenges vélo, des apports des associations de promotion du vélo dans la métropole, du baromètre « Parlons Vélo », la liste Osons a élaboré un grand plan en faveur des mobilités actives.

L’enjeu est de permettre à une plus large catégorie de population de faire du vélo dans ses déplacements quotidiens en toute sécurité : pas seulement les hommes actifs, mais aussi les femmes, les jeunes, les enfants, les familles, les personnes âgées et les personnes à mobilités réduites à travers des vélos adaptés.

Pour cela, il faut d’abord des infrastructures. Avec #Osons, nous proposons trois angles de discussion :
Une baisse généralisée des vitesses de circulation dans la ville
Un nouveau partage de la voirie, avec une généralisation des aménagements cyclables et un traitement particulier des points noirs (De Lattre Tassigny, Sadi Carnot, Résistance, carrefours de l’entrée de ville…)
Un vrai réseau de voies vertes, sécurisé et continu, prenant place sur la réutilisation d’emprise (voie ferrée Lille-Comines, réserve foncière de l’ancienne projet d’autoroute entre la rocade Nord-Ouest et l’échangeur Pont Royal, la liaison intercommunale nord-ouest)

Cette politique vélo est cohérente avec les ambitions de la Métropole Européenne de Lille (MEL) qui pourra intégrer ces aménagements à son programme en faveur du vélo. Ces aménagements pourront également être financés par le fonds national pour les mobilités actives qui « doit accélérer et amplifier la création d’axes cyclables structurants dans les territoires ».

Catégories : Ville désirable